L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) accompagne les jeunes français et québécois dans la réalisation de leurs projets professionnels outre-atlantique : coup de projecteur sur une jeune québécoise qui réalisera bientôt une mission en France au sein de la Fondation Maud Fontenoy.

[img_assist|nid=6974|title=|desc=|link=none|align=right|width=180|height=136]

Amélie Harnois, québécoise de 24 ans et participante aux programmes de l’OFQJ via le regroupement des Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), sera pendant 9 semaines assistante régisseur pour la tournée des côtes françaises de la Fondation Maud Fontenoy.

 

Connaissiez-vous la Fondation Maud Fontenoy avant de postuler à l’offre ?

AH : Pour débuter, je ne connaissais pas Maud Fontenoy, mais lorsque j’ai découvert cette femme sur son site Internet, je l’ai trouvée courageuse et inspirante. Je suis devenue son alliée, car je suis dévouée et j’éprouve de la gratitude envers la nature.

Je désirais faire un éco-stage qui me permettrait d’être à la plage pour plusieurs raisons dont celles-ci qui me viennent en tête : pour la beauté de la nature, pour les effets positifs que l’eau et le soleil procurent au corps, pour inciter les gens à retourner à la terre nourricière et pour vivre une expérience hors du commun.

Je suis contente aussi de participer à l’animation avec l’équipe, car j’ai aussi l’âme d’une artiste et j’adore m’exprimer. Alors, bien sûr, je ne pourrais demander plus puisque c’est, selon moi, l’emploi idéal.

 

Qu’est-ce qui vous motive à venir en France ?

AH : La France m’attire et ceux qui me connaissent savent que ça fait longtemps que je désirais y aller. Et voilà qu’aujourd’hui, je suis en préparation pour partir dans ce pays qui me semble le mien aussi.

J’aime les idées avant-gardistes, les différentes expressions et l’humour des Français, sans compter le merveilleux décor de ce pays que je vois dans les films et chaque année à la télévision pendant le Tour de France. Quand j’ai vu l’annonce du stage, j’ai tenté ma chance, mais franchement je ne croyais pas être choisie pour la raison suivante : j’avais fait beaucoup de demandes pour des emplois sans recevoir de réponses. Mais je crois qu’inconsciemment, je voulais et je savais que cela allait se produire.

 

Pourquoi faire ce stage ?

AH : (…) Je suis devenue une femme responsable et réfléchie dans mes choix de vie et je désire aider les gens et transmettre mon savoir aux autres.

J’ai travaillé longtemps dans le service à la clientèle et dans la restauration à servir les gens. Maintenant je veux servir la terre pour un monde meilleur.

 

en savoir plus

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) accompagne les jeunes français et québécois dans la réalisation de leurs projets professionnels outre-atlantique : coup de projecteur sur une jeune québécoise qui réalisera bientôt une mission en France au sein de la Fondation Maud Fontenoy.

[img_assist|nid=6974|title=|desc=|link=none|align=right|width=180|height=136]

Centre de ressources

date de création : 2012-05-29 12:54:38

Share This
X