La Conférence internationale des jeunes francophones a rassemblé plus de 300 jeunes du monde entier et s’est tenue les 26 et 27 octobre 2016 à la Cité internationale Universitaire de Paris. L’OFQJ, partenaire officiel de l’événement, y a accompagné une délégation de 52 jeunes français, québécois et francophones issus de 12 pays, et a animé 2 ateliers. Cette conférence est à l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre de la campagne LibresEnsemble. La Déclaration des jeunes francophones qui a résulté de cette conférence sera portée au Sommet de la Francophonie du 26-27 novembre à Madagascar.

[img_assist|nid=8906|title=|desc=|link=none|align=left|width=450|height=253]

 

 

 

 

 

 

 

Michaelle JEAN, Secrétaire générale de l’OIF, et Pascal TERRASSE, Secrétaire général de l’Assemblé Parlementaire de la francophonie (APF), ont tenu à féliciter le travail de l’OFQJ, très actif en matière de mobilité et de formation des jeunes.

Ils ont rappelé l’importance du numérique pour fédérer la jeunesse francophone à travers le monde, car son poids est déterminant pour l’avenir : dans les pays francophones 65% de la population a moins de 25 ans en moyenne. Le lancement prochain de la plateforme Finensemble, plateforme de financement participatif, a aussi été annoncé.

« Jeunes : votre regard compte, vous n’êtes pas un alibi. Votre génération sera déterminante pour l’histoire du monde »Michaelle JEAN, Secrétaire générale de l’OIF.

« Je souhaite la jeunesse présente sur tous les sujets, qu’elle ait des leaders, une visibilité ». Pascal BONNETAIN, Secrétaire général de l’OFQJ, à l’issue de cette conférence.

 

Bilan des 2 ateliers animés par l’OFQJ

Le 1er atelier s’est déroulé sur le thème de la création d’un projet francophone à travers l’exemple du projet OFQJ La jeunesse francophone pour l’eau. L’occasion pour les francophones des quatre coins du monde de se retrouver et d’échanger à la fois sur les thèmes de l’écologie et du montage de projets internationaux.

Si l’OFQJ et ses initiatives sont jugées comme de formidables moyens d’échange & réseautage entre jeunes francophones du monde entier, il faut encore œuvrer pour que la jeunesse soit plus prise en compte dans les questions climatiques et dans les instances de décision.

Pour le 2è atelier consacré à l’Entrepreneuriat et au numérique comme vecteur d’insertion, les thématiques suivantes ont été abordées : comment créer son entreprise, l’aide des pouvoirs publics, la formation au numérique, le réseau entrepreneurial francophone, les difficultés rencontrées lorsqu’on est une femme ou un jeune entrepreneur, ou encore le mentorat pour les entrepreneurs.

Les intervenants et partenaires de l’OFQJ à cet atelier sont arrivés à la conclusion que les jeunes entrepreneurs du Nord et du Sud doivent se réseauter davantage pour être mieux représentés, notamment face au monde anglo-saxon et aux pays émergents. La création de plateformes d’aide aux entrepreneurs jeunes ou femmes en Afrique est un des moyens identifiés pour atteindre ces objectifs. Enfin il a été question de la place grandissante du numérique dans les projets d’entrepreneuriat.

[img_assist|nid=8907|title=|desc=|link=none|align=left|width=450|height=254]

 

 

 

 

 

 

 

La Déclaration des jeunes francophones

Le thème du Sommet de la Francophonie de Madagascar est "Croissance partagée et développement responsable dans les pays francophones : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone". La Déclaration des jeunes francophones porte sur ces thématiques tout en faisant la promotion du Vivre ensemble. Elle a été finalisée à la toute fin de la Conférence des jeunes francophones pour également faire le bilan de toutes les thématiques abordées pendant ces 2 jours. Elle s’articule autour de 3 thèmes :

  • La croissance responsable et partagée, liée à la bonne gouvernance.
  • L’économie verte et le développement durable, liée au respect de l’Environnement.
  • Le dialogue des cultures, lié au vivre-ensemble et à la diversité culturelle.

Alice Barbe, une de nos jeunes participantes française actuellement directrice de SINGA (un mouvement citoyen international d’aide aux réfugiés fédérant actuellement plus de 25 000 membres), est membre du comité de rédaction de la Déclaration. Elle sera présente à Madagascar au sein de la délégation  officielle France, aux côtés de 20 autres jeunes francophones pour prendre part aux activités officielles avec les chefs d’Etats et de gouvernements.

 

En savoir + :

La Conférence internationale des jeunes francophones a rassemblé plus de 300 jeunes du monde entier et s’est tenue les 26 et 27 octobre 2016 à la Cité internationale Universitaire de Paris. L’OFQJ, partenaire officiel de l’événement, y a accompagné une délégation de 52 jeunes français, québécois et francophones issus de 12 pays, et a animé 2 ateliers.

Théo Labi

date de création : 2016-11-02 19:20:17

Share This
X