Publié le Nov 18, 2022

Paris, le 15 novembre 2022 – Le Conseil d’administration de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) a eu lieu au ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse à Paris. Ce conseil est co-présidé par Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de la République Française, et Martine Biron, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre responsable de la Condition féminine du Québec. À la suite des récentes élections en France et au Québec, cet échange constituait la première rencontre officielle entre les deux ministres.

Malgré la pandémie, l’arrêt de la mobilité n’a jamais rimé avec immobilisme pour les équipes des deux sections. Dans un contexte de reprise de la mobilité, les deux coprésidents français et québécois du conseil d’administration se sont réjouis du grand intérêt manifesté par les participants pour les programmes de mobilité de l’OFQJ.

Ce conseil d’administration a entériné le bilan de l’activité 2021, réalisé entre pandémie de Covid-19 et en reprise progressive de la mobilité internationale des jeunes. Les secrétaires généraux de l’OFQJ, Marianne Beseme en France et Jean-Stéphane Bernard au Québec, ont présenté les activités virtuelles et programmes hybrides qui ont permis de poursuivre les échanges d’expertise et de faire vivre la coopération franco-québécoise. 992 jeunes adultes entre 18 et 35 ans ont pu être accompagnés durant cette période.

En 2022, l’OFQJ a constaté une véritable relance des projets internationaux grâce au grand intérêt des jeunes pour la coopération France-Québec, des appels à projets exceptionnels et des financements adaptés à la relance. Ces initiatives se sont inscrites dans le cadre de l’Année Européenne de la Jeunesse.

Un engagement fort en faveur de la jeunesse

À l’issue de ce 68e conseil d’administration, les deux ministres ont réitéré l’importance qu’ils accordent à la jeunesse et sa mobilité et à l’apport essentiel de l’OFQJ en la matière.

Un 55e anniversaire et l’Année de l’Innovation franco-québécoise

En 2023, l’OFQJ célèbrera son 55e anniversaire dans le contexte de l’Année de l’Innovation franco-québécoise, avec une programmation dense et des soutiens financiers bonifiés pour les jeunes qui réaliseront un projet au Québec ou en France dans le cadre ses différents programmes. 

Les recommandations pour 2023 issues des séances de travail portent sur la promotion de la mobilité internationale comme facteur d’attractivité des filières en recrutement en lien avec les besoins des territoires, l’inclusion de tous les publics, et le renforcement de sa programmation francophone multilatérale. 

« La jeunesse est au cœur du partenariat entre la France et le Québec. Plus que jamais, nous devons réaffirmer ce lien qui nous unit. Je suis convaincu que cela passe par la mobilité de notre jeunesse et qu’en se rendant de part et d’autre de l’Atlantique, les jeunes Français comme les jeunes Québécois continueront de construire des liens aujourd’hui et demain! »
Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (France)

« Je suis honorée de co-présider cette 68e séance du conseil d’administration de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) en compagnie du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de la République Française, M. Pap Ndiaye. Dans un contexte de reprise de mobilité, c’est avec joie que je constate le grand intérêt des jeunes pour la coopération France-Québec. La mobilité internationale demeure assurément une priorité dans la relation franco-québécoise et également, une priorité gouvernementale à l’égard de la jeunesse. »
Martine Biron, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre responsable de la Condition féminine du Québec 

“L’année 2021 a permis de préparer la relance et d’innover au service des besoins des jeunes. 2022 a rouvert les portes de la mobilité internationale à tous. 2023 sera l’année des 55 ans et des grands projets communs en présentiel”
Marianne Beseme, Secrétaire générale de l’OFQJ en France

« L’action de l’OFQJ au service de la jeunesse québécoise et française est éclairée et soutenue par l’appui inconditionnel de nos gouvernements et l’implication de nos chers administrateurs. »
Jean-Stéphane Bernard, Secrétaire général de l’OFQJ au Québec

Auteur :Claire Favillier
Relance jeunesse 2022 : le Moovjee en mission au Québec sur l’entrepreneuriat féminin

Relance jeunesse 2022 : le Moovjee en mission au Québec sur l’entrepreneuriat féminin

Du 14 au 19 novembre 2022, le Moovjee, en partenariat avec WorldSkills France, a conduit une mission professionnelle pour 10 jeunes en recherche de leur voie professionnelle et entrepreneures françaises dans le cadre du projet « Nourrir la réflexion des jeunes sur leur orientation et développer leur ambition à travers l’ouverture à l’international et le partage d’expérience entre jeunes ayant des parcours très différents »

lire plus
Share This