L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), en partenariat avec l’Atelier et le Conseil Régional d’Île-de-France, a remis le prix « Ville de demain » à Virginie Dulucq dans le cadre du concours CréaRîF Entreprendre autrement 2012.

Son projet, UrbAgri, vise à développer l’agriculture urbaine en transformant les toitures et les friches urbaines en potagers de proximité. Sa démarche permettra de développer des circuits alimentaires très courts au coeur des villes, de fédérer les habitants et les salariés autour d’un projet commun, de les sensibiliser à la biodiversité urbaine, ou encore d’améliorer l’isolation thermique des bâtiments et l’utilisation des eaux pluviales à la parcelle. UrbAgri appuiera les porteurs de projets de l’émergence de l’idée jusqu’à la mise en culture et la distribution des fruits et légumes. L’objectif est de valoriser des espaces non utilisés en milieu urbain afin de rendre nos villes fertiles.

 

L’Ecole d’été sur l’agriculture urbaine

Virginie Dulucq prendra part à la 4e Ecole d’été sur l’agriculture urbaine, organisée par le Collectif de recherche en aménagement paysager et en agriculture urbaine durable (CRAPAUD), en association avec l’Institut des Sciences de l’Environnement (ISE) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) du 13 au 17 août prochain.[img_assist|nid=6998|title=|desc=|link=none|align=right|width=127|height=180]

L’École d’été se veut une occasion unique de stimuler la réflexion, les discussions, l’apprentissage et l’action en matière d’agriculture urbaine. Elle se veut également un lieu et un moment de rencontre entre les différents acteurs du milieu du Québec, mais aussi de France, du Liban, de Belgique, d’Espagne et des États-Unis. L’an passé, plus de 125 participants ont assisté à la 3e École d’été sur l’agriculture urbaine.

Pour son édition 2012, l’École d’été propose une nouvelle thématique autour de la place de l’agriculture urbaine dans un aménagement urbain viable multifonctionnel. Les aspects sociaux, économiques, environnementaux et éducatifs seront abordés. Chaque journée de l’école se fera sous le signe d’une de ces facettes, la multifonctionnalité devenant ainsi le fil conducteur des différentes conférences et activités proposées.

Encore cette année, la formation s’articulera autour d’un apprentissage théorique et pratique qui s’appuiera sur l’intervention de spécialistes autour de tables rondes, de discussions autour de projets réalisés, d’ateliers pratiques et de visites sur le terrain. Plus d’espace sera aussi accordé aux échanges et discussions, ainsi qu’aux interactions entre les intervenants et les participants. Enfin, un projet intégrateur qui s’échelonnera sur les cinq jours d’activité matérialisera les apprentissages en une réalisation commune.

Afin de répondre à la demande grandissante, l’École d’été sur l’agriculture urbaine offrira cette année deux niveaux de formation. Un premier niveau sera plus adapté aux néophytes de l’agriculture urbaine qui désirent se familiariser avec le sujet. Un deuxième niveau sera également offert aux participants plus expérimentés. Ainsi, les participant-e-s profiteront d’un apprentissage mieux adapté à leurs connaissances. De plus, l’ouverture de ces deux niveaux permettra à l’École d’été d’accueillir jusqu’à 160 participants lors de cette 4e édition.

 

en savoir plus

 

© crédit photo Séb! Godefroy

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), en partenariat avec l’Atelier et le Conseil Régional d’Île-de-France, a remis le prix « Ville de demain » à Virginie Dulucq dans le cadre du concours CréaRîF Entreprendre autrement 2012.

Centre de ressources

date de création : 2012-06-11 15:25:05

Share This
X