Lors de la COP 21, la section française de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec) avaient uni leurs efforts autour d’un ambitieux projet « La jeunesse francophone pour l’eau » en lien avec le Global Water Partnership (GWP), le Secrétariat international de l’eau (SIE) et son Parlement mondial des jeunes pour l’eau (PMJE).  Une délégation de cinquante-deux jeunes francophones issus de dix-sept pays, ont travaillé sur la rédaction d’un Livre blanc intitulé « Un Paris pour l’eau ».  Depuis la COP 21, le projet dépasse le cadre francophone et s’intitule désormais « La jeunesse pour l’eau et le climat ».

 [img_assist|nid=8808|title=|desc=|link=none|align=left|width=450|height=157]

 

 

 

 

LOJIQ et l’OFQJ en France ont recruté une délégation franco-québécoise incluant quelques membres de pays tiers afin de participer au Sommet mondial des acteurs du climat " Climate Chance " qui se déroulera à la Cité, le Centre des Congrès de Nantes du 26 au 28 septembre 2016.

Évènement mondial, "Climate Chance" a vocation à devenir le rendez-vous régulier de l’ensemble des acteurs non étatiques engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique. Collectivités, entreprises, associations, syndicats, organismes scientifiques, citoyens, sont conviés à cette rencontre, qui doit permettre de dessiner l’état de l’action à travers le monde, d’approfondir les échanges sur les réussites comme sur les difficultés, de favoriser la mutualisation des expériences et des innovations, de souligner les opportunités naissant de ce combat résolu contre le changement climatique.

Les jeunes participants de l’OFQJ ont pour objectif de présenter l’initiative du Livre Blanc, d’échanger avec les participants et d’identifier des partenariats pour la mise en œuvre des projets environnementaux. Ils interviendront sur différents événements :

  • Lundi 26 septembre : valorisation du rôle de la Francophonie pour le projet « jeunesse pour l’eau et le climat » au  forum « Quelle stratégie climat pour la francophonie? ».
  • Mardi 27 septembre : présentation du projet au forum « EAU ».
  • Mercredi 28 septembre : promotion du projet sur le plateau télévisé Climate Chance.

 

Délégation française

– BENARD Constance  – Journaliste, projet de webradio écolo pour la COP22.
– DELOGE Vivien – Collaborateur d’élus au Département de la Somme et à l’Assemblée nationale, porte-parole de Générations Cobayes et membre du PMJE.
– FRICARD Antoine – Stagiaire à l’Agence régionale pour l’environnement de Provence-Alpes-Côte d’Azur.
– LEBOUVIER Eléonore – Stagiaire à l’Agence de l’eau RMC, service international.
– LEHEURTE Noémie – Stagiaire à SCE Aménagement & environnement  
– VASSE Eliot – Volontaire dans un projet de coopération décentralisée.
– VIVES Anaïs – CDD à OFQJ, Master en gouvernance et conduite projets environnementaux (spé euro-méditerranée).
– WEBEN Adrien – Géographe / urbaniste.

 

Délégation québécoise

– BEAUCHAMP Myriam – Chargée de projets en changements climatiques.
– BISAILLON Alexandrine – Spécialiste en adaptation aux changements climatiques de l’environnement bâti pour le consortium de recherche Ouranos.
– CHAPERON Cédric – Responsable de dossiers énergie et changements climatiques du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ).
– DUBOIS Michaël – Responsable d’un laboratoire de recherche universitaire en science de l’environnement à l’École de Technologie Supérieure (ÉTS).
– KEDIR Kawther – Recherche en droit de l’environnement.
– REMMAL Yasmina – Consultante pour la branche méditerranéenne de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN-Med).
– SELLALI  Hannane – Assistante de projet en développement durable/MSc. IWRM.

 

Délégation pays tiers (hors France et Québec)

– AHIAFOR – Yaovi – Étudiant en politique du développement durable, spécialisé en eau, militant associatif au niveau national au Togo, Coordonateur Afrique du PMJE, assistant de projet dans l’ONG Eau Vive.
– BENHACHEM Hachem –
Depuis 2010,  thèse sur la protection de la biodiversité marine dans le cadre des accords de pêche entre l’EU et le Maroc .
– CHANTA HENRIQUEZ Vilma –
Économiste, coordinatrice du projet jeunesse a la Fondation nationale pour le Developpement de El Salvador.

 

En savoir + :

Dix jeunes experts sur les questions de l’eau et du changement climatique participent à la 11e Conférence de la jeunesse COY 11 et aux espaces société civile de la COP 21.

• Un Paris pour l’eau : 52 jeunes francophones dévoilent leurs recommandations pour l’eau dans le cadre de la COP 21.

Lors de la COP 21, la section française de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) et LOJIQ (Les Offices jeunesse internationaux du Québec) avaient uni leurs efforts autour d’un ambitieux projet « La jeunesse francophone pour l’eau » en lien avec le Global Water Partnership (GWP), le Secrétariat international de l’eau (SIE) et son Parlement mondial des jeunes pour l’eau (PMJE).

Théo Labi

date de création : 2016-09-22 13:00:57

Share This
X