L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), le Réseau des Carrefours Jeunesse-emploi du Québec (RCJEQ) et l’Union Nationale des Missions Locales (UNML) ont signé le 22 juin 2017 une importante convention de partenariat en faveur de la mobilité internationale des jeunes en insertion sociale et professionnelle.

 

Cet événement réunissant Marianne Beseme et Michel Robitaille, Secrétaires généraux de l’OFQJ, Jean-Patrick Gille, Président de l’UNML et Serge Duclos, Président du RCEJQ, s’est déroulé à la Chambre de commerce de Paris en présence de Sylvie Hel-Thelier, sous-directrice des politiques interministérielles de jeunesse et de vie associative du Ministère de l’Education nationale, Line Beauchamp, Déléguée générale du Québec à Paris et Dominique Restino, Président de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris.

 

Ce partenariat exemplaire vise à soutenir et promouvoir le développement de la mobilité des jeunes entre la France et le Québec afin d‘enrichir leurs compétences professionnelles et personnelles. Cette entente permettra au cours des cinq prochaines années :

  • le développement de projets de mobilité en insertion sociale et professionnelle ;
  • l’organisation de missions croisées pour les acteurs de l’insertion afin d’observer les pratiques et de renforcer les liens entre structures.

 

Cette entente tripartite s’inscrit dans le cadre des politiques jeunesse des deux gouvernements qui définissent la mobilité comme un axe majeur d’insertion sociale et professionnelle de la jeunesse.

 

« L’UNML en France et le RCJEQ au Québec sont reconnus par leurs gouvernements respectifs comme des acteurs majeurs du secteur jeunesse dans l’accompagnement des jeunes adultes de leur territoire. Dans notre mission de rapprochement des jeunesses françaises et québécoises, nous sommes heureux de permettre le partenariat avec ces deux organismes. Ensemble nous allons faciliter la mobilité des jeunes entre nos deux territoires et les aider dans leur réussite professionnelle. » a déclaré Marianne Beseme, secrétaire générale de l’OFQJ en France.

 

« La Politique québécoise de la jeunesse 2030, dévoilée le 20 mars 2016 par le premier ministre du Québec promeut la mobilité des jeunes Québécois comme une priorité afin de les accompagner dans leurs réussites. Cette volonté gouvernementale rejoint parfaitement la mission fondamentale de l’OFQJ. Nous sommes convaincus que ce partenariat offrira de nouvelles perspectives de mobilité pour les jeunes accompagnés par les carrefours jeunesse-emploi et les missions locales » a également indiqué le secrétaire général de l’OFQJ au Québec, Michel Robitaille.

[img_assist|nid=9153|title=|desc=|link=none|align=left|width=400|height=267]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La mise en place de politiques gouvernementales ambitieuses pour la mobilité des jeunes Français et Québécois est une opportunité unique pour nos trois organisations de promouvoir et développer la mobilité des jeunes accompagnés dans chacune de nos structures. De nombreux échanges bilatéraux existent déjà entre les missions locales et les CJE, nous sommes donc convaincus que la signature de ce partenariat consolidera les relations entre les membres de nos organisations respectives en renforçant les liens avec les OFQJ québécois et français » a poursuivi le président du RCJEQ, Serge Duclos.

 

« L’établissement de ce partenariat franco-québécois et tripartite est unique en son genre et démontre l’attractivité réciproque de nos territoires pour la jeunesse. La présence de l’UNML, du RCJEQ et de l’OFQJ, organismes reconnus, au sein d’une même entente de partenariat démontre bien la volonté de développer la mobilité des jeunes Français et Québécois afin de les accompagner dans leur développement et réussite personnelle. Notons également que les liens déjà établis entre les missions locales et les carrefours jeunesse-emploi ne seront que renforcés par ce partenariat » a conclu Jean-Patrick Gille, président de l’UNML.

[img_assist|nid=9154|title=|desc=|link=none|align=left|width=400|height=267]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la suite des interventions, une table ronde a été organisée avec la mission locale de Martinique, la mission locale du Blanc Mesnil et le RCJEQ. Deux jeunes ont fait part de leur expérience de mobilité au Québec et des retombées positives de celle-ci. Alexandre Soulières, directeur général du RCJEQ et Maryse Lima, chargée de projet à la mission locale du Blanc Mesnil ont expliqué les atouts de la mobilité et ont fait part de leur enthousiasme à l’idée de voir ces expériences se développer grâce à cette convention.

 

En savoir plus :

 

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), le Réseau des Carrefours Jeunesse-emploi du Québec (RCJEQ) et l’Union Nationale des Missions Locales (UNML) ont signé le 22 juin 2017 une importante convention de partenariat en faveur de la mobilité internationale des jeunes en insertion sociale et professionnelle.

 

Communication

date de création : 2017-06-23 11:17:25

Share This
X