21.10. 2019 – Lucil B.

Bon, quand on pense à venir passer un an au Québec, on ne s’imagine pas vraiment atterrir à Gatineau. Au pire, on connaît la capitale nationale, Ottawa, située de l’autre côté de la rivière, mais ça prend une petite recherche Google pour découvrir ne serait-ce que le nom de Gatineau.

Et pourtant, la ville située en Outaouais a beaucoup à offrir, à commencer par une vie entre ville et nature, entre territoire anglophone et francophone. Car comme tu le découvriras très vite, les deux cités de Gatineau et Ottawa sont très liées. Il n’y a qu’à franchir le pont, et tu te retrouves en Ontario!

Ici toutefois, tu trouveras surtout des indications très utiles à ta future arrivée à Gatineau, et à comment t’y retrouver dans cette nouvelle ville assez spéciale. Car ne t’y méprends pas, ce n’est pas parce que tu es au Québec que tout est pareil qu’en France, bien au contraire! Les différences sont légion, et tu peux être certain que tu vivras une expérience hors du commun.

Alors accroche-toi à tes baskets et laisse toi guider à travers ce recueil d’informations et de conseils pratico-techniques rédigé par Clarisse, volontaire au Dépanneur Sylvestre de Gatineau entre octobre 2018 et octobre 2019.

 

L’ARRIVÉE À L’AÉROPORT ET LA RENCONTRE AVEC LES DOUANIERS

Les volontaires de Gatineau arriveront avec Air transat à l’aéroport de Montréal. Pour en savoir plus sur tes conditions d’arrivée et le passage à la douane de Montréal, lis la section qui porte le même titre dans le guide de Montréal ci-dessus.

Si jamais il faut que tu te rendes à Gatineau depuis Ottawa par tes propres moyens, ne t’en fais pas, cela se fait très facilement ! Tout d’abord, sors du hall des arrivées et, une fois sur le trottoir, rends-toi à l’arrêt de bus (normalement sur ta droite, entre les piliers 13 à 16). L’avantage de l’aéroport d’Ottawa, c’est qu’il est assez petit, alors tu peux difficilement te perdre!

Une fois à l’arrêt de bus, il te faut attendre le bus 97 de la compagnie OC Transpo (la compagnie de bus d’Ottawa). Tu pourras acheter ton billet à bord mais attention, il te faudra prévoir le montant exact en argent comptant (soit 3.60$). ATTENTION : puisque tu vas devoir changer de bus, il faut que tu demandes un billet de correspondance papier au chauffeur! Sinon, tu seras obligé de repayer un deuxième billet…. (le temps des correspondances varie entre 90 minutes et 105, suivant l’heure à laquelle tu arrives).

Une fois dans le bus, installe-toi confortablement car tu en as pour environ trente minutes de voyage. Tu peux descendre à différents endroits pour faire le changement, mais je te conseille l’arrêt Albert-Metcalfe. Une fois descendu, il te faudra marcher quelques minutes pour rejoindre l’arrêt Wellington-Metcalfe (il faut remonter la rue Metcalfe, voir plan). Et là, tu attends un bus de la STO qui t’emmènera en direction de Gatineau. Il y a plusieurs lignes qui te permettent de rejoindre Gatineau, suivant l’endroit où tu te rends… À toi de choisir la plus adaptée!

Surtout, quand tu montes dans le bus, montre ton billet de correspondance au chauffeur pour ne pas avoir à repayer… Et là encore, assieds-toi et profite du voyage !

 

LES TRANSPORTS

Comme indiqué au-dessus, le réseau de transport de Gatineau s’appelle la STO (bus blancs-bleus-verts) et celui d’Ottawa OC Transpo (bus rouges et blancs). La bonne nouvelle, c’est que ton pass mensuel, et même tes billets sur ta carte ou papiers sont valables sur les deux réseaux, comme si ces derniers n’en formaient qu’un!

La mauvaise nouvelle, c’est que le réseau de bus de Gatineau est tellement étendu qu’il laisse parfois à désirer…. Un petit conseil : en plein hiver, tu es mieux de vérifier les horaires avant de sortir de chez toi. Car 20 minutes d’attente à l’arrêt de bus par -30 degrés, c’est assez difficile! Et puis les bus respectent les horaires alors si tu prends la peine de vérifier avant, tu n’auras pas de mauvaise surprise!

Le pass mensuel est assez facile à utiliser, il te suffit de la valider à chaque montée dans le bus, même en correspondance. Et, encore une fois, tu peux le valider dans les bus de l’OC Transpo sans soucis ! Si tu payes en comptant, l’argent va dans la boîte du chauffeur (montant exact) et si tu as des billets papiers, il faut là encore les mettre dans la petite boîte transparente à ton arrivée.

Pour le reste, tu peux utiliser le plani-bus sur internet pour t’aider à te repérer dans le réseau routier. Tu constateras vite que, parfois, il est préférable de marcher que d’attendre le bus mais, quand il y a 20 centimètres de neige, ça dépanne toujours! Ne t’attends pas non plus à avoir des bus la nuit tombée, les derniers bus s’arrêtent dans les environs de minuit….

Concernant les points de vente, il y en a plusieurs disséminés partout dans la ville (tu as la liste sur le site internet de la STO). Ton pass mensuel sera mis sur une carte Multi, et tu pourras aussi y ajouter des billets à l’unité. Pour te la procurer la première fois, il faudra que tu te rendes dans un point de service. Ensuite, tu pourras aller dans n’importe quel point de rechargement pour la recharger.

Le bus constitue le seul transport en commun de la ville…. Pas de métro ou de tram, mais un très large réseau de pistes cyclables super agréable à utiliser aux beaux jours !



                                    La rivière de l’Outaouais, hiver 2019, photographié par Kim G.

 

TROUVER UN LOGEMENT

Là, tu risques d’avoir quelques difficultés. Il y a une énorme pénurie de logements sur Gatineau, ce qui fait que ça peut être assez long de trouver quelque chose. Mais ne t’en fais pas, tu finiras bien par y arriver!

Tout d’abord, sache qu’il y a cinq secteurs différents à Gatineau (qui ont fusionné pour ne former qu’une seule et même ville en 2002) : Aylmer (à l’ouest), Hull (le plus proche d’Ottawa), Gatineau-Gatineau (on dit ainsi pour éviter la confusion), Masson-Angers et Buckingham (le bout du monde, il faut prendre l’autoroute pour arriver jusque là-bas).

Comme tu as pu le comprendre, le réseau de bus étant assez éparse et pas franchement régulier, c’est mieux de trouver un logement dans le secteur où se déroulera ta mission. Tu peux commencer à regarder avant ton arrivée sur des sites tels que Kijiji (le leboncoin du Québec) ou bien des groupes Facebook (le plus répandu étant « Logement et chambres à louer Gatineau et environ ».

Un petit conseil : ne prend pas un logement sans l’avoir visité avant, sauf s’il t’es conseillé par des membres de l’organisme où tu seras en mission, et que tu as pu voir beaucoup de photos. La raison ? Beaucoup de logements abordables sont des sous-sols, ce qui peut être assez déroutant pour un français car nous ne sommes pas habitués à ça.

Le mieux, c’est de trouver un Airbnb pour ton arrivée, et de prendre le temps de regarder à ton arrivée sur place. 

Tu peux aussi trouver une colocation pour moins cher qu’un logement entier : ce sera l’occasion de rencontrer du monde ! Mais là encore, ne te précipite pas et prends le temps de rencontrer tes potentiels futurs colocs pour ne pas être fourré avec eux si les choses ne se passent pas bien…

Un logement sur Hull (le plus demandé) te reviendra facilement à 600 dollars pour un sous-sol.

 

LE FUN A GATINEAU

                      Le Festival de l’Outaouais en Fête 2019, organisé et photographié par l’Impératif français !

 

 

Loisirs et plein-air

Comme ça, Gatineau peut avoir l’air plate, mais la ville regorge au contraire de trucs à faire!

L’astuce pour profiter de tout ça à moindre coût? Te procurer une carte Accès + Gatineau dans une bibliothèque, le tout pour 28$… l’ANNÉE! 

Cette carte magique sera ton sésame pour ne pas t’ennuyer. Elle te donnera accès au réseau de bibliothèques mais aussi à des activités sportives de libre participation : basketball, soccer, volley, hockey… Tu pourras faire tout ça, gratuitement! Les horaires et la liste des activités proposées sont disponibles sur le site de la ville de Gatineau, tu trouveras forcément ton bonheur!

Et ça ne s’arrête pas là (car oui, cette carte est VRAIMENT magique). L’été, tu pourras louer du matériel de plein-air GRATUITEMENT grâce à ta carte, sur les sites de la ville tels que le lac Beauchamp, le lac Lemay et beaucoup d’autres… Paddle-board, kayak, canoë, tout ça te tendra les bras! Et l’hiver, ce sont des patins et autres skis de fond que tu pourras te procurer en présentant ta carte !

Il existe plein d’endroits dans la ville où tu pourras pratiquer ton coup de patin avant de te frotter au célèbre Canal Rideau à Ottawa. Et tout plein d’autres lieux où profiter de la vie de plein-air, à commencer par l’immense parc de la Gatineau. Des dizaines de kilomètres de route, fermées à la circulation en hiver, qui te conduiront dans des paysages incroyables! Le parc comprend des sentiers de randonnée pédestre, de ski de fond, de raquettes… Des points de vue sur la nature, et toutes sortes d’autres richesses dignes du Québec.

 

Où sortir?

Soyons honnêtes, les bars, ce n’est pas la force de la ville. La majorité d’entre eux se trouve sur la rue Laval, dans le vieux Hull. Sinon, il reste la possibilité de traverser le pont et d’aller dans le Marché By, à Ottawa, afin d’élargir tes horizons !

 

Que faire autour de la ville?

Si tu aimes le plein air, alors tu auras déjà largement de quoi faire à Gatineau même : plage l’été, stations de ski toutes proches l’hiver avec des forfaits abordables….

Évidemment, la région d’Ottawa t’offrira aussi toutes sortes d’activités variées! N’hésite pas à louer une voiture pour découvrir les environs, notamment les parcs SEPAQ qui offrent des paysages grandioses!

Sinon, tu découvriras vite que Gatineau est idéalement placée : 2h30 de voiture pour te rendre à Montréal, avec une foule de covoiturages qui partent de là (utilise pour ça le site Amigo Express). Tu peux aussi prendre des bus Greyhound pour te rendre à Toronto ou n’importe où ailleurs. Les possibilités ne manquent pas!

 

 

Share This
X