Du 2 au 4 octobre, l’OFQJ organise les Premières Rencontres francophones de l’Innovation sociale : 100 innovateurs – 18 nationalités – 3 jours d’inspiration et de co-création à Paris.

Face au désenchantement démocratique et alors que les pratiques anciennes de démocratie montrent leurs limites, des initiatives émergent dans l’ensemble du monde francophone pour revivifier le lien entre les citoyens et leurs représentants et ouvrir la voie à de nouvelles formes plus horizontales et directes de participation citoyenne. Peut-on vraiment déverrouiller le système ? Quelles sont les différentes réalités locales dans le monde francophone ? Comment stimuler la prise d’initiative et favoriser l’essaimage des meilleures pratiques ? Comment installer durablement une véritable culture participative en prenant en compte les contextes nationaux divers ? Nous proposons aux participants venus de toute la francophonie un tour d’horizon de quelques pratiques nouvelles, des temps d’échange et des rencontres inspirantes pour réinventer la démocratie de demain.
 
Les Halles civiques accueillaient ce jeudi la deuxième journée des Rencontres francophones de l’innovation sociale, dédiées à l’innovation démocratique. Grâce à la conférence inspirationnelle du malien Tidiani Togola et à la table ronde « comment innover pour renouveler la démocratie » qui a suivi, les porteurs de projets des #RIS2019 se sont interrogés sur les différences de culture liées à la démocratie dans les pays de l’espace francophone, les attentes de la jeunesse, les difficultés d’engagement, de légitimité et de diversité des jeunes en politique, et les solutions concrètes proposées par les porteurs de projets présents aux RIS.

Les participant.e.s ont ensuite assisté à la présentation de l’initiative Jeunes et Paix de l’Organisation Internationale de la Francophonie, et à l’intervention de Ali HarounaBouramah, secrétaire général de la CONFEJES.

L’après-midi de cette deuxième journée est dédiée à la première partie de l’atelier d’intelligence collective concoctée par makesense, et qui amènera demain à une poursuite des travaux et une restitution des propositions innovantes créées par les participants sur les trois thématiques éducation, démocratie et culture.

En fin de journée, les participant.e.s ont retrouvé Madame Boisvert, la Déléguée générale du Québec à Paris, pour échanger avec elle autour d’un verre de l’amitié.

Conférence inspirationnelle

Tidiani TOGOLA est fondateur et CEO de Tuwindi (Mali), fondation ayant créé l’application Mon Elu, qui permet aux citoyens de dialoguer directement avec leurs députés et de donner leur avis sur les projets de loi maliens.

Table-ronde

Intervenants issus de la délégation internationale

(France) Florent Guignard, fondateur du journal Le Drenche, un journal participatif, démocratique et interactif qui pousse ses lecteurs à se faire leur propre opinion et à s’engager.

(France) Natalien Carlier, responsable de la communication de Tous Elus, association qui accompagne les jeunes vers l’engagement en politique grâce à des outils innovants.

(Sénégal) Sobel Aziz Ngom, directeur du Social Change Factory, centre de leadership citoyen africainet membre du CA de Génération Sans Limite, une initiative de l’UNICEF visant à soutenir la formation et la participation des jeunes.

(Québec) Soraya Elbekkali, Forum Jeunesse de l’Île de Montréal, instance rassemblant 500 jeunes et organisations jeunesse afin d’amplifier leurs voix, de stimuler la participation citoyenne et de faire émerger des initiatives structurantes par et pour les jeunes.

Modératrice

Aurore Bimont, Démocratie Ouverte

Share This
X