Prise de poste : du 19 au 25 août 2018

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), en lien avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, offre l’opportunité à 15 jeunes étudiants ou jeunes professionnels français et 5 jeunes professionnels francophones (hors Québec, hors Belgique, hors France) de prendre part à la 10ème Ecole d’été sur l’Agriculture urbaine de Montréal organisée par le Laboratoire d’agriculture urbaine (AU/LAB) de l’Université du Québec à Montréal, du 20 au 24 août 2018 à Montréal.

Cet événement organisé en association avec l’Institut des Sciences de l’Environnement (ISE) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) est devenu le rendez-vous incontournable des citoyen(ne)s, chercheur(e)s, étudiant(e)s, entrepreneur(e)s, acteur(trice)s de l’agriculture urbaine et des professionnel(le)s de divers horizons. Chaque année, ce sont plus de 200 participant(e)s issus de la France, du Québec et de l’espace francophone qui se retrouvent dans un heureux mélange de complicité, d’échanges, de connaissances et d’appel à l’action pour 4 jours de formation intensive alliant théorie et pratique.

L’Ecole d’été sur l’Agriculture urbaine

L’Ecole d’été a pour vocation de susciter des débats, d’encourager des rencontres et le partage d’expériences autour de la thématique de l’agriculture urbaine. Cet événement permettra aux participant(e)s de mieux saisir ce qu’est l’agriculture urbaine sur le terrain et d’échanger avec des personnes passionnées.

Cette année, la réflexion s’orientera sur les tiraillements entre les fonctions sociales, environnementales et économiques du mouvement de l’agriculture urbaine. De plus, il s’agira de s’interroger sur l’avenir de l’agriculture dans la ville de demain.

Ainsi, la formation s’organisera autour d’un apprentissage théorique et pratique délivrée par de nombreux spécialistes autour de tables rondes, de retours d’expériences, d’ateliers pratiques et de visites de terrain. Enfin, une place importante sera accordée aux échanges et discussions ainsi qu’aux interactions entre les intervenant(e)s et les participant(e)s.

Cette 10ème édition permettre d’avoir un regard sur l’effervescence du mouvement des agricultures urbaines au cours des dix dernières années tout en tentant un exercice de prospective sur la décennie à venir.

Dans la continuité des éditions précédentes, cette 10ème édition aspire à transmettre de nombreuses connaissances et de l’inspiration pour poursuivre ou initier des projets en agriculture urbaine chez soi, au bureau, dans les écoles, dans les quartiers voir même en encourageant la création d’entreprise agricoles urbaines. 

1 FORMATION, 3 VOLETS

Pour cette 10e édition, l’équipe de l’école d’été offre 3 volets de formation. Le choix d’un volet permettra de diviser le groupe pour les journées d’atelier.

  • Jardiner chez soi : Ce volet s’adresse aux participant(e)s qui souhaitent amorcer, développer ou consolider un projet d’agriculture urbaine à titre personnel. Du jardin de façade, en passant par les jardins sur le toit ou en cour arrière, les questions d’aménagement de l‘espace, des normes et réglementations en vigueur, des coûts associés au démarrage d’un projet et des trucs et astuces pour les diminuer seront abordées.
  • Jardiner collectivement : Ce volet s’adresse aux participant(e)s qui souhaitent amorcer, développer ou consolider un projet d’agriculture urbaine dans leur communauté. Des jardins scolaires aux ruelles comestibles, en passant par les jardins collectifs, les serres communautaires et les collectifs apicoles, les questions d’aménagement de l‘espace, des normes et réglementations en vigueur, des coûts associés au démarrage d’un projet et des trucs et astuces pour assurer une cohésion sociale autour de tels projets seront abordées.
  • Cultiver la ville – Fermier(ères) urbains (es) : Ce volet s’adresse aux participant(e)s qui souhaitent amorcer, développer ou consolider un projet d’entreprise d’agriculture urbaine. Des entreprises privées jusqu’aux entreprises d’économie sociale, des jardins productifs aux champignonnières, les questions juridiques et légales, les normes et réglementations en vigueur, des coûts associés au démarrage d’une entreprise et des différents programmes offerts aux entreprises.

Profil des candidats

Les candidats français souhaitant participer à l’Ecole d’été de Montréal doivent :

  • Etre âgé de 18 à 35 ans ;
  • Etre français ou résider en France depuis plus de 1 an * ;
  • Etre étudiant, chercheur, intervenant dans des associations environnementales, ou professionnel de l’agriculture urbaine et de la ville durable;
  • Avoir un intérêt personnel sur les questions liées à l’agriculture urbaine.

* Les démarches et frais administratifs liés à l’obtention du visa d’entrée sur le territoire canadien si nécessaire demeure à la charge du participant (http://www.canadainternational.gc.ca/france/visas/visit_dip_visite.aspx?lang=fra)

Les candidats francophones (hors Québec, hors Belgique, hors France) souhaitant participer à l’Ecole d’été de Montréal doivent :

  • Etre âgé de 18 à 35 ans ;
  • Résider dans un pays autre que le Québec, la Belgique ou la France ;
  • Parler français couramment ;
  • Etre étudiant, chercheur, intervenant dans des associations environnementales, ou professionnel de l’agriculture urbaine et de la ville durable.

Dates de séjour :

Le déplacement se fera du 19 au 25 août 2018 (retour en France le 25 août au soir).

OPTION 1 POUR LES PARTICIPANTS FRANCAIS– Mission de formation « Clé en main » :

Pour chaque candidat français souhaitant participer à titre personnel à la formation une contribution de 950 euros est demandée à chaque participant. Cette contribution donne accès aux prestations suivantes :

  • Ingénierie de projet et de financement ;
  • Conception du programme de la mission professionnelle ;
  • Prise en charge du montage du dossier administratif et de la logistique ;
  • Inscription à l’Ecole d’été sur l’agriculture urbaine ;
  • Billet d’avion Paris-Montréal A/R ;
  • Assurances rapatriement-hospitalisation ;
  • Hébergement en base double durant la totalité de la mission (6 nuits – 2 personnes par chambre non mixte en lits séparés) – petits déjeuners inclus ;
  • Les repas inclus dans le programme de la formation.

Reste à la charge du participant :

  • Les dépenses personnelles ;
  • Les repas non compris dans le programme ;
  • Les frais de transports du lieu de résidence en France jusqu’à l’aéroport Paris CDG ;
  • Les frais de transports locaux.

OPTION 2 POUR LES PARTICIPANTS FRANCAIS – Prise en charge des frais d’inscription seulement

L’OFQJ donne l’opportunité aux jeunes entrepreneurs et professionnels français souhaitant prendre part à l’école d’été en Agriculture urbaine sans accompagnement logistique de la part de l’OFQJ de prendre en charge l’intégralité des frais d’inscription à l’événement.

Reste à la charge du participant :

  • Billet d’avion Paris-Montréal A/R
  • Assurances rapatriement-hospitalisation 
  • Hébergement
  • Les repas non inclus dans le programme de la formation
  • Les frais de transports du lieu de résidence en France jusqu’à l’aéroport Paris CDG
  • Les frais de transports locaux

POUR LES PARTICIPANTS FRANCOPHONES (hors Québec, hors Belgique)

Pour chaque candidat francophone souhaitant participer à titre personnel, dans le cadre de son partenariat avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, l’OFQJ prendra en charge

  • Ingénierie de projet et de financement ;
  • Conception du programme de la mission professionnelle ;
  • Prise en charge du montage du dossier administratif et de la logistique ;
  • Inscription à l’Ecole d’été sur l’agriculture urbaine ;
  • Billet d’avion du pays de résidence-Montréal A/R ;
  • Assurances rapatriement-hospitalisation ;
  • Hébergement en base double durant la totalité de la mission (6 nuits – 2 personnes par chambre non mixte en lit séparés -petits déjeuners inclus) ;
  • Les repas inclus dans le programme de la formation.

Reste à la charge de chaque participant francophone :

MERCI DE BIEN PRECISER LORS DE VOTRE DEPOT DE CANDIDATURE LE FORFAIT SOUHAITE.

Chaque bénéficiaire devra remettre à l’OFQJ un rapport de sa mission à l’École d’été sur l’Agriculture urbaine, lors de son retour en France.  

Dossier de candidature

Vous pouvez poser votre candidature en ligne en joignant une lettre précisant vos motivations et vos attentes (maximum 2 pages), un CV et tout autre document que vous jugerez utile à l’instruction de votre candidature.

Renseignements

Astrid Laye, Chargée de projets Export et coopération professionnelle, OFQJ

Tél. + 33 (0)1 49 33 28 83 – alaye@ofqj.org 

En savoir plus :

École d’été sur l’Agriculture urbaine de Montréal : http://ecoleagricultureurbaine.org/

Date limite de réponse :

24 juin 2018

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), en lien avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, offre l’opportunité à 15 jeunes étudiants ou jeunes professionnels français et 5 jeunes professionnels francophones (hors Québec, hors Belgique, hors France) de prendre part à la 10ème Ecole d’été sur l’Agriculture urbaine de Montréal organisée par le Laboratoire d’agriculture urbaine (AU/LAB) de l’Université du Québec à Montréal, du 20 au 24 août 2018 à Montréal.

Communication

date de création : 2018-04-24 12:28:45

date limite de candidature : 2018-06-24T00:00:00

Share This
X