Prise de poste : Du 16 au 22 Juin 2012

 

L’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ ) apporte un soutien financier, en partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE), à la participation de 5 jeunes français et de 5 francophones à la 16e École d’été en évaluation environnementale prévue à Montréal du 17 au 21 juin 2012 sur le thème « Les outils innovants en évaluation environnementale : système d’information géographique et analyse multicritère ».

 

La 16e École d’été en évaluation environnementale est organisée par l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF), le Secrétariat international francophone pour l’évaluation environnementale (SIFÉE) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Cette formation est destinée aux cadres, experts en évaluation environnementale, gestionnaires des ressources naturelles, enseignants et chercheurs, agents de l’administration publique, acteurs de la société civile, etc., originaires de pays francophones. Les formateurs qui dispensent les cours sont des universitaires, des gestionnaires de projets et des praticiens de notoriété internationale.

 

Objectif de la mission

Ces dernières années, l’évaluation environnementale, en particulier l’étude d’impacts sur l’environnement est devenue l’un des outils les plus efficaces pour intégrer les préoccupations environnementales dans les projets, programmes, plans et politiques de développement. Cependant, la justesse des prévisions d’impacts, dont dépend l’efficacité des mesures d’atténuation et de compensation des impacts, est tributaire des outils et méthodes d’évaluation des impacts utilisés lors des études réalisées à cet effet. Ainsi, la maîtrise des outils d’identification et d’évaluation des impacts est un préalable à leur utilisation efficiente et leur adaptation aux réalités socioéconomiques et biogéographiques des zones d’implantation des projets.

Il existe de nouvelles méthodes et de nouveaux outils plus performants, qui facilitent la collecte, le stockage, l’analyse et la visualisation de données environnementales, et qui permettent une prise en compte simultanée de plusieurs dimensions, objectifs et acteurs. Ils contribuent ainsi à améliorer la prise de décision, la planification et la gestion de l’environnement. Il s’agit notamment du système d’information géographique (SIG), des outils de télédétection, de l’aide multicritère à la décision, du web, etc. Cette nouvelle génération d’outils dits innovants, tend à révolutionner la réalisation des études d’impacts sur l’environnement. Cependant, leur utilisation reste encore limitée, surtout dans le contexte des pays en développement. La vulgarisation de ces outils et méthodes est donc nécessaire pour accroître leur maîtrise par les praticiens, et ainsi favoriser une meilleure prise en compte de l’environnement dans les projets, plans et programmes de développement.

 

Profil des candidats

Les candidats doivent:

  • Avoir entre 18 et 35 ans
  • Etre cadres, experts en évaluation environnementale, gestionnaires des ressources naturelles, enseignants et chercheurs, agents de l’administration publique, acteurs de la société civile, etc.

 

Frais de participation et prestations offertes

Une participation de 800 euros* est demandée à chaque participant et donne accès aux prestations suivantes :

  • Ingénierie de projet et de financement
  • Accompagnement au montage du dossier administratif et logistique :
  • Trajet Paris-Montréal A/R
  • Assurances rapatriement, hospitalisation et responsabilité civile
  • Inscription à la 16e École d’été en évaluation environnementale et accès à toutes les activités
  • Hébergement durant la totalité de l’école d’été
  • Repas compris dans le programme

* une contribution minorée sera appliquée pour les candidats venus de Gaudeloupe.

Frais de séjour à la charge du participant

Certains frais restent à la charge des participants francophones : pré acheminement de leur pays d’origine à Paris** et repas hors du programme.

* Pour les participants français.

** À noter : Pour les participants francophones, seul le pré-acheminement de leur pays d’origine à Paris est à leur charge ou celui-ci pourra éventuellement être pris en charge par le poste diplomatique.

 

Candidature en ligne

Pour faire partie de cette délégation OFQJ, vous pouvez déposer votre dossier de candidature directement en ligne, en y joignant:

  • CV
  • Lettre de motivation (maximum 2 pages)
  • Tout autre docuement jugé utile à l’instruction de votre dossier de candidature

Les candidatures seront étudiées et validées en collaboration avec le MAEE.

 

Renseignements

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter:

Maud Prétot, Chargée de Projet Export et Coopération professionnelle OFQJ
+ 33 (0) 1 49 33 28 83  –  mpretot@ofqj.org

 

L’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ ) apporte un soutien financier, en partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE), à la participation de 5 jeunes français et de 5 francophones à la 16e École d’été en évaluation environnementale prévue à Montréal du 17 au 21 juin 2012 sur le thème « Les outils innovants en évaluation environnementale : système d’information géographique et analyse multicritère ».

 

Anaé Pinel

date de création : 2012-02-24 15:40:22

date limite de candidature : 2012-05-15T00:00:00

Share This
X