La 4e édition de la Finale du Concours de slam « Vive la parole libre ! », organisée par l’Association France-Québec, et animée par Biz, pilier de la scène hip-hop québécoise, aura connu son lot de surprises le lundi 13 avril au Pan Piper à Paris.

Ils étaient quinze slameurs finalistes sélectionnés par les antennes régionales de l’Association France-Québec à se succéder face au jury pour tenter de  remporter une mission clé en main au Québec offerte par l’OFQJ.

Il ne devait en rester qu’un, mais après deux heures de présentation de leurs créations d’une qualité exceptionnelle, et un comptage des points attribués par le jury, cinq finalistes se sont retrouvés ex-aequo ! Il a donc fallu les départager par la présentation improvisée d’un second texte, et c’est finalement le slameur Maras (Mathias Motoya), finaliste d’Essonne-Québec, qui a remporté la finale !

Et il ne partira pas seul, puisqu’il a décidé de partager son prix avec une autre finaliste, Tamèr (Christine Blanchard), qui l’accompagnera donc pour un séjour thématique au Québec.

Autre surprise : ébloui par la prestation d’Oscar Lezar (Thibault Bellorini), le Délégué Général du Québec à Paris, Michel Robitaille, a décidé d’offrir également un billet d’avion pour le Québec au slameur. Ils seront donc trois à partir partager leur amour pour la langue française outre-Atlantique !

[img_assist|nid=8250|title=|desc=|link=none|align=middle|width=485|height=355]

 

Maras (Mathias Motoya), Finaliste d’Essonne-Québec

Slameur, performeur, improvisateur, rappeur, terroriste verbal, auteur…Maras cherche à partager par tous les moyens. L’animation de scènes en France, la sortie d’un album chez Universal Music en Allemagne, une association au Togo et des scènes à travers toute l’Europe en anglais, français et allemand, lui valent le surnom de « petit renard voyageur » auprès de sa meute. Après avoir gagné le tournoi de la Ligue Slam de France en 2010, il représente son pays à la coupe d’Europe où il atteint la finale, peu après il remporte les « 24h du slam » à Liège, lui permettant ainsi de continuer à migrer de scènes en scènes dans les pays voisins et de s’y faire des amis grâce à la poésie. Quand on lui demande de définir ce qu’il fait, il répond : « Je cherche à apporter ma pierre à un édifice qui me tient à coeur : celui de l’expression de nos émotions par l’art urbain ». Du texte conscient, jusqu’à l’improvisation totale, en passant par le comique et les sketchs, son but est que chaque moment sur scène soit unique.

 

Tamèr (Christine Blanchard), Finaliste de Gard-Québec

Un soir de 2013, Christine Blanchard a franchi le pas et partagé la scène avec les slameurs qu’elle écoutait depuis déjà quelques années. Ce premier slam fut une révélation, et depuis elle est Tamèr, une véritable slam-trotteuse. Elle voyage, croque la vie et pose ses mots, ses émotions et ses engagements dans ta tête, souvent dans ton cœur avec une énergie et une envie qui laissent rêveur ! Depuis janvier, elle anime le Lavomatic Tour marseillais, une scèe mensuelle dans une laverie.

[img_assist|nid=8253|title=|desc=|link=none|align=center|width=305|height=640]

 

Oscar Lezar (Thibault Bellorini) , Finaliste de Lorraine-Québec

[img_assist|nid=8255|title=|desc=|link=none|align=left|width=180|height=122]

Oscar Lezar évolue dans un univers à mi-chemin entre hip HOP et Poésie. Des lettres musicales ouvertes mêlées de rancoeur et d’amertume. L’écriture comme exutoire et le chant pour véhiculer son point de vue sur le monde qui nous entoure. L’abondance de ses mots traduit un état émotionnel partagé entre colère, résignation et regrets, avec toujours une lueur d’espoir. Il parle pour les gens qui s’interrogent, et le pose sur une prose qui lui est propre.

La 4e édition de la Finale du Concours de slam « Vive la parole libre ! », organisée par l’Association France-Québec, et animée par Biz, pilier de la scène hip-hop québécoise, aura connu son lot de surprises le lundi 13 avril au Pan Piper à Paris.

Ils étaient quinze slameurs finalistes sélectionnés par les antennes régionales de l’Association France-Québec à se succéder face au jury pour tenter de  remporter une mission clé en main au Québec offerte par l’OFQJ.

Amaury Luthun

date de création : 2015-04-20 14:43:01

Share This
X