Soutenu à plusieurs reprises par l’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ), notamment dans le cadre de ses premières représentations sur la scène parisienne, le conteur et poète québécois Fred Pellerin est de retour en France avec son nouveau spectacle, De peigne et de misère, qu’il jouera du 5 au 30 juin prochain à 19h00 au Théâtre de l’Atelier à Paris. 

[img_assist|nid=7340|title=|desc=|link=none|align=left|width=268|height=400]Diplômé en littérature à l’Université du Québec à Trois-Rivières, FRED PELLERIN est devenu “conteur agréable par mégarde” après avoir été bercé par les histoires de sa grand-mère, de son voisin Eugène et de son père.

Ses histoires sont celles de son village : Saint-Elie-de-Caxton, petit village québécois de la Mauricie ”où les lutins et les fées s’écrasent dans les pare-brise le soir”. Anecdotes, potins, rumeurs passent à la moulinette pour en ressortir sous forme de contes pour adultes.

36 ans seulement, déjà plus de 200 000 spectateurs en Europe et au Canada et 5 spectacles prenant chacun pour héros un personnage de son village.

 

De peigne et de misère 

Au recensement du Saint-Élie-de-Caxton légendaire, le barbier figure en tête de liste… Le barbier, Méo. Lui qui tint chignon sur rue principale pendant de nombreuses années et qui marqua l’histoire de son fer à friser.

Au village, Méo veilla pendant longtemps sur la capillarité générale. À décoiffer juste à point, il su prendre de front tous les tenants de la raie droite et monotone. Le génie frisait la folie. Ou l’inverse. Et peu importe. Ça se tenait ensemble. Maître dans l’art du sarclage, habile à trier les cheveux blancs et les idées noires, Méo avait surtout les cheveux en face des trous. Aussi, sachant tirer profit de son accès aux têtes des chacune et chacun, Méo en vint vite à s’inventer une philosophie du secret éventré et une sagesse de la redistribution de la confidence. Sans lui, les histoires ambiantes n’auraient pas l’élan qu’on leur connaît. Méo. Fin stratège de l’incroyable. Jusqu’à ce jour-là où le sort de l’humanité vint se poser sur les épaules du village. Ce fut lui qui sut garder vive la mèche de l’espoir.

Fred Pellerin

 

Gagnez des Invitations avec l’OFQJ

A cette occasion, Azimuth et l’OFQJ s’associent pour vous faire gagner des invitations pour le spectacle de Fred Pellerin au Théâtre de l’Atelier. 

  • Deux invitations à gagner pour le mercredi 5 juin à 19h00
  • Deux invitations à gagner pour le jeudi 6 juin à 19h00

Pour jouer, il vous suffit de liker cette actualité et de la partager sur votre mur Facebook, et de nous envoyer un message privé via Facebook pour nous indiquer votre participation au concours. Les gagnant(e)s seront tirés au sort, et avertis par message. Le concours se clôture le lundi 3 juin à midi.


 

Informations pratiques

  • Quoi ? Spectacle De peigne et de misère du conteur Fred Pellerin
  • Quand ? Du 5 au 30 juin 2013, du mercredi au samedi à 19h00 et le dimanche à 18h00
  • Où ? Théâtre de l’Atelier, 1 place Charles Dullin, 75018 Paris

 

en savoir plus

Soutenu à plusieurs reprises par l’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ), notamment dans le cadre de ses premières représentations sur la scène parisienne, le conteur et poète québécois Fred Pellerin est de retour en France avec son nouveau spectacle, De peigne et de misère, qu’il jouera du 5 au 30 juin prochain à 19h00 au Théâtre de l’Atelier à Paris. 

Centre de ressources

date de création : 2013-05-22 15:45:08

Share This
X