Créé en 1968 par les gouvernements de la République française et du Québec, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) poursuit sa mission initiale : contribuer au rapprochement des jeunesses française et québécoise. L’OFQJ sait évoluer et nourrir les grandes orientations de la coopération franco-québécoise. Les programmes se concentrent aujourd’hui sur le développement et le perfectionnement professionnels des 18-35 ans, dans les secteurs économique, culturel et social, tout en favorisant les découvertes interculturelles et le maillage des réseaux.

L’OFQJ est un organisme bigouvernemental implanté en France et au Québec. Il est régi par un conseil d’administration composé de huit membres français et de huit membres québécois, coprésidé par le ministre québécois des Relations internationales, M. Pierre Arcand, et par le Haut-Commissaire à la Jeunesse français, Martin Hirsch.

Frédéric Lefret et Alfred Pilon, secrétaires généraux, constituent conjointement l’organe d’exécution du conseil d’administration. Ils s’appuient sur deux équipes pluridisciplinaires d’une vingtaine de professionnels et sur un vaste réseau de partenaires institutionnels, associatifs et privés de part et d’autre de l’Atlantique.

Le nouveau protocole, signé le 23 mai 2003, entérine l’ouverture des activités vers des pays tiers ou des organisations internationales. Au Québec, en 2006, dans une volonté d’offrir aux jeunes adultes québécois un accès unique vers l’international, le gouvernement du Québec a entériné des actions concrètes afin qu’existe une réelle synergie entre les trois organismes de mobilité internationale jeunesse du Québec. En 2007, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ) et l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ) se sont regroupés pour donner naissance à LOJIQ, Les Offices jeunesse internationaux du Québec. En France, l’OFQJ est inscrit dans l’Accord de Coopération linguistique, culturelle, éducative et scientifique entre le Gouvernement français et le Gouvernement de la Communauté française de Belgique et s’appuie sur le réseau du ministère des Affaires étrangères pour développer ses actions avec les pays tiers.

Les données clés de l’OFQJ

Près de 4 000 jeunes Français et Québécois accompagnés chaque année.

• 25 000 jeunes Français et Québécois conseillés et orientés individuellement.

• Plus de 115 000 participants depuis la création de l’OFQJ en 1968.

• Une quarantaine de personnes de part et d’autre de l’Atlantique au service de la mobilité des 18-35 ans.

• Un budget annuel consolidé de plus de 6 millions d’euros ou de près de 8,5 millions de dollars.

• Des ressources financières gouvernementales (autour de 70 %) auxquelles s’ajoutent des fonds privés, des conventions avec des Régions et des programmes spécifiquement soutenus par les ministères concernés.

• L’OFQJ, partenaire de 120 ententes interétablissements, notamment entre des IUT et des cégeps.

• 5 % des participants profitent de l’ouverture à l’international, c’est-à-dire des projets de Français et de Québécois de l’OFQJ réalisés en pays tiers ou des projets pour lesquels des participants de pays tiers parlant le français sont invités à intégrer nos délégations.

• Un programme spécifiquement développé depuis plus de 10 ans pour les demandeurs d’emploi qui affiche un taux de retour à l’emploi ou aux études de 70 % à 80 %.

Créé en 1968 par les gouvernements de la République française et du Québec, l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) poursuit sa mission initiale : contribuer au rapprochement des jeunesses française et québécoise. L’OFQJ sait évoluer et nourrir les grandes orientations de la coopération franco-québécoise. Les programmes se concentrent aujourd’hui sur le développement et le perfectionnement professionnels des 18-35 ans, dans les secteurs économique, culturel et social, tout en favorisant les découvertes interculturelles et le maillage des réseaux.

Centre de ressources

date de création : 2010-01-13 16:12:14

Share This
X