L’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ) a permis à 8 jeunes françaises et belges de constituer une délégation à l’occasion de la 12ème édition du Forum International Science et Société de Limoilou : "Comprendre pour mieux vivre".

 

Grâce à la collaboration de plusieurs partenaires, le Forum international Science et Société a réuni, le temps d’une fin de semaine, des cégépiens, des étudiantes  de France et de Belgique et des chercheurs québécois et français de toutes disciplines. L’événement s’est tenu au Cégep Limoilou – Campus Charlesbourg, les 4, 5 et 6 novembre 2011. Thierry Tulasne, Chargé de projets à LOJIQ, était le coordinateur des activités sur place.

C’est ainsi que six  françaises en Master 1 et  2  “communication scientifique et technique” de l’Institut de la Communication et des Médias de l’Université Stendhal Grenoble III ont participé, au côté de deux lycéennes belges (secondaire scientifique) à un séjour thématique  du 2 au 9 novembre 2011  dont le pivot central était  la 12 ème  édition du Forum International Science et Société.[img_assist|nid=6202|title=|desc=|link=none|align=left|width=209|height=98]
 

Ce Forum est  organisé,   depuis 12 ans, en novembre, par l’Association Francophone pour le Savoir (ACFAS) avec le soutien du Consulat Général de France.
Coordonné et animé par  Johanne Lebel, Directrice  des projets et rédactrice  en chef  de la revue “Découvrir” de l’ACFAS, cet  événement  réunit  chaque année, le temps d’une fin de semaine, près de 220 jeunes francophones.  Il se déroule en alternance au Cegep de Limoilou à proximité de Québec  et à Montréal (Laval) au Collège de Montmorency.

Forum international Science et société de l’Acfas de la revue Découvrir, magazine de l’Acfas sur Vimeo.

 

Un important travail de production pendant et après le séjour

Lors de cette édition 2011, les   étudiantes  ont  participé, entre autres  activités, à  des ateliers de discussions avec des chercheurs français et québécois  autour de thèmes scientifiques et sociétaux.

Outre les ateliers, les intéressées  se sont également investies  dans  le  “Bar des sciences”,  une des  activités phares du Forum : au côté d’autres étudiants et de chercheurs, elles ont tenté de répondre  à la question  “Comment concilier science et prudence ?” C’est sur cette question de l’éthique en science que deux des participantes françaises ont rédigé un article pour l’Agence Science Presse (ASP)  et  que l’on peut retrouver sur le site de l’ASP.

Pendant ce Bar des sciences, elles ont aussi ‘’live-tweeté’’ pour rendre compte de ce qui s’y passait…
Ajoutons enfin que les étudiantes  françaises ont d’autres articles, dossiers et /ou billets de blog en commande pour Knowtex, le média social de la culture scientifique et technique, dont certaines de ces  productions  dans le cadre d’un partenariat ASP-Knowtex.

Citons en particulier :

Un dossier comprenant :

  • Une interview de Jacques Kirouac, Directeur général de  ‘’Science pour tous’’ à propos de l’événement "les 24h de la science’’
  • Un top 10 des points qui  les  ont le plus marqués
  • Le storify qui en a été fait
  • Un  article dans lequel les intéressées se proposent de faire état de leur ressenti  en matière de différence France-Québec (au niveau des chercheurs, des étudiants, etc.)

 
Outre  le Forum, un programme de visites et de rencontres était comme chaque année organisé  autour de l’événement par l’OFQJ et ses partenaires, spécifiquement à l’intention des membres de la délégation franco-belge.
C’est ainsi que les participantes ont effectué  à Montréal une visite du Complexe environnemental de Saint Michel (CESM/Eco-centre), une   rencontre au sein du Conseil de développement du loisir scientifique (CDLS) avec Isabelle Jutras, la coordonnatrice nationale  du Club des Débrouillards et du Défi Génie Inventif   ainsi  qu’à l’ACFAS  avec  la Directrice des projets. Puis, en fonction de leur propre centre d’intérêt, elles se sont vues proposer un  choix de visites   de diverses  institutions muséales (Centre des Sciences  de Montréal ; Biosphère/ Musée de l’environnement ; Biodôme ; Insectarium…).

 

Un séjour enrichissant

Pour  les participantes françaises Le programme préparé par l’OFQJ était  selon leur dire « bien adapté » à leurs attentes et « varié (…) ».  : « Ce voyage a été l’occasion de rencontrer des personnes qui travaillent comme nous, en communication scientifique et de pouvoir comparer avec ce qui se fait en France dans des organismes similaires. Au cours des visites que nous avons faites, nous nous sommes plutôt intéressées à la scénographie et à comment les sujets étaient traités, par exemple au Centre des sciences de Montréal ».
En ce qui concerne le Forum à proprement parler, ce fut, pour elles l’occasion d’échanger avec des chercheurs et des scientifiques sur des thèmes qui  leurs étaient  familiers, puisque étudiés en cours : environnement, éthique en médecine, etc..
Ce  Forum  fut « un moment très enrichissant » qui leur a permis « de découvrir les différences qui existent parfois entre la France et le Québec, ou au contraire les points de convergence ».

Il a été pour l’une d’entre elles  « l’occasion de voir se confronter des idées différentes au sujet de la place de la science dans la société en général. C’était très intéressant de voir discuter entre eux des chercheurs Québécois et Français autour des problèmes d’éthique, ou du rôle et des pouvoirs des chercheurs par exemple. En ce qui concerne les ateliers en eux-mêmes, les arguments avancés par les chercheurs et les participants ont été souvent de nouveaux éléments de réflexion. J’ai apprécié le fait que tout se déroule dans l’écoute et non dans l’affrontement (…) ». 

La participation des étudiants québécois leur a paru  « tout à fait surprenante car ils n’hésitent pas à intervenir là où les Français ont plus de mal à prendre la parole. Cela a donné lieu à de riches échanges avec les étudiants des  Cegep sur des thèmes variés ». 

Pourtant, une des étudiantes aurait aimé qu’on « prenne parfois plus le temps de répondre aux questions qui étaient posées car certaines sont restées en suspens. » Cela dit sa participation « a ravivé (son) envie de travailler dans l’organisation de ce genre d’événement ». 

Un “bémol” pour l’une des participantes :  " ce séjour n’avait qu’un seul défaut : sa trop courte durée ! ". Ce qui explique qu’ "une irrésistible envie de repartir (la) tiraille depuis son retour ". 
Rejoignant en cela une autre participante qui  mentionne que son " passage éclair au Québec lui a donné envie de revenir, voire d’y chercher du travail” car elle trouve " que la façon de concevoir la communication scientifique et technique y  est plus aboutie qu’en France  (…) ". 

 

En route pour l’année prochaine 

En 2012, l’OFQJ   lancera un appel à candidature pour la 13 ème édition de ce Forum qui aura lieu en novembre à Montréal  (Laval) au Collège de Montmorency.
Donc, si vous  souhaitez,  tout comme  nos  six  étudiantes grenobloises, vous « confronter aux pratiques et expressions de la culture scientifique québécoise » , d’en « rencontrer certains des acteurs (..) » et « de tisser des liens avec eux »,  de « faire des rapprochements entre les différentes pratiques francophones » en terme de communication scientifique et technique et, pourquoi pas, vous constituer un carnet d’adresses qui pourra vous être utile   lors d’une future  recherche de stage ou un travail au Québec, ce Forum est  très certainement pour vous !
Pour  avoir une idée de ce que fut l’édition 2011 du Forum international Science et Société, un petit coup d’oeil sur ce lien.

Et aussi: un article traitant du Forum International Science et Société et de son impact sur les étudiants comme sur les chercheurs ; article  réalisé par l’un des chercheurs invités de l’événement : Mathieu Gagnon de l’atelier « Idées ».
N’hésitez pas à  le commenter en ligne !
http://www.acfas.ca/publications/decouvrir/2011/12/donner-gout-lesprit-critique
…et aussi pour information , voici les adresses  des sites visités par les participantes :
http://www.tohu.ca/fr/CESM/
http://www.centredessciencesdemontreal.com/
http://www.cdls.qc.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=44&Itemid=80 <http://www.cdls.qc.ca/index.php?option=com_content&amp;view=article&amp;id=44&amp;Itemid=80>
http://www.consulfrance-quebec.org/spip.php?article15413

A noter

Pour paraphraser le slogan  du  80 ème   Congrès annuel   de l’ACFAS  « parce que  j’aime » et que  vous aimez « le savoir »,  nous  informons nos lecteurs que  cet événement  aura lieu  7 au 11 mai 2012. Il s’agit du « plus important rassemblement multidisciplinaire du savoir et de la recherche de la Francophonie,  qui  accueille des milliers de chercheurs et d’utilisateurs de la recherche provenant d’une trentaine de pays et de tous les milieux de la recherche. À l’occasion du 80e anniversaire de l’événement, l’Acfas s’associe aux établissements d’enseignement supérieur pour faire de ce congrès une rencontre inoubliable, axée sur le rapprochement du milieu de la recherche et du grand public » :
http://www.acfas.ca/evenements/congres

en savoir plus

L’Office franco-québécois pour la Jeunesse (OFQJ) a permis à 8 jeunes françaises et belges de constituer une délégation à l’occasion de la 12ème édition du Forum International Science et Société de Limoilou : "Comprendre pour mieux vivre".

 

Clara Sansberro

date de création : 2011-12-19 14:54:28

Share This
X