L’Office Franco-Québécois  pour la Jeunesse (OFQJ)
a constitué une délégation de 15  jeunes français engagés, à des titres divers dans des domaines aussi variés que l’entrepreneuriat social, l’éducation, la démocratie,  l’environnement… afin de participer  à la huitième  édition de l’Ecole d’Été de l’Institut du Nouveau Monde (INM).

L’ événement  se déroulait, cette année,  du 18 au 21 Août à l’École de Technologie supérieure de Montréal.
Lors de ce séjour, les participants ont également pu assister au Festival de l’expression citoyenne “Aires Libres”, dont certaines activités étaient intégrées au programme de l’Ecole d’Été de l’INM.

L’école d’été de l’INM, c’est une école de citoyenneté aux airs festifs, conjuguant des volets éducatifs, délibératifs, ludiques et artistiques ;  un forum unique au Québec  qui fournit l’occasion aux participants de s’informer, d’échanger et de débattre dans un esprit de plaisir et d’apprentissage de la citoyenneté.

Le thème: La révolution créative


Une  révolution créative  qui  invitait, les 400 participants de 35 ans et moins,  à puiser dans leur potentiel individuel et collectif pour transformer nos organisations et notre société.
Un appel à se réinventer  leur   était donc  lancé !

Conférences, tables rondes, ateliers pratiques, soirées artistiques et plus encore, étaient au rendez-vous pour faire vivre aux participants une expérience citoyenne hors du commun.

Le fil conducteur de la programmation portait  sur les façons de faire la révolution créative. Après avoir été inspirés par diverses personnes invitées (tables rondes, ateliers…), les participants ont été  conviés à mettre la main à la pâte via des méthodes délibératives et une action collective. À cela s’ajoutaient différents moments de réseautage et deux parcours médiatiques spécifiques : création d’un quotidien de l’École d’été et parcours médias 2.0 (médias sociaux et reportages audio vidéo).

Les participants

C’est ainsi que Linda BACHAMMAR  (25 ans), rédactrice en Chef du mensuel professionnel “Manager d’entreprise”, et Karine CHAMI (28 ans), agente commerciale  indépendante, ont été intégrées au “Parcours média 2.0”. Parties dès le 1er août,  les intéressées, préalablement à leur  participation à l’École d’été,  s’étaient données  comme  objectif  de recueillir l’avis de professionnels québécois sur  leur projet de  création d’un nouveau magazine  professionnel féminin défendant les valeurs de parité et d’égalité des chances.
En tant que rédactrice en chef de  “Manager d’entreprise “, Linda a tourné le magazine vers une ligne éditoriale d’avenir, éthique et humaniste afin de promouvoir un développement social des entreprises.
Linda  est en recherche de profils de gens d’affaires et entrepreneurs français ou québécois, originaux, engagés et entreprenants afin  de faire connaître leur parcours et que d’autres puissent  s’en s’inspirer pour la rubrique “Portrait”, ainsi que tout type d’expérience allant vers une économie de sens.

Les deux intéressées ont rejoint les autres membres de la délégation  française à  la section québécoise de l’OFQJ à Montréal où  était organisé,  en présence de   Michel VENNE,  Directeur Général  de l’INM,  une rencontre avec les  autres délégations  étrangères provenant, en particulier, d’Amérique du Sud (OQAJ) et de Belgique  (OQWBJ/BIJ)…  Une opportunité  pour chacun de se présenter,  de faire connaissance  et par la même occasion de présenter Les Organismes Internationaux Jeunesse du Québec” ( LOJIQ).

Parmi eux  Christopher LIENARD (26 ans), lauréat du concours “Notre démocratie” organisé, début 2011, par  la revue québécoise “Ethique Publique” (appel à propositions pour améliorer la démocratie) :

Citons, également, Sabine CHOQUET (32 ans),  doctorante qui, après avoir entrepris il y a quelques années,  avec le soutien de l’OFQJ, une enquête  sur la question des accommodements raisonnables et de leur réception au Québec, a développé un projet citoyen de sensibilisation à la différence et d’engagement contre toute forme de discrimination : l’association “État d’Art – Art & Psyché “  et sa revue artistique “États d’Arts”  ;  son objectif  : rompre l’isolement et intégrer des personnes souffrant de l’exclusion au sein d’un projet collectif artistique dynamique. L’École d’été  lui offrait ainsi l’opportunité d’enrichir son projet et d’élargir son réseau à l’international,  et, aussi, d’intégrer  dans la prochaine publication des artistes venant de l’étranger et  de  développer,  en particulier, des partenariats  avec le Québec et le monde francophone.

Et,  aussi,  Samuel CHOPARD  (34 ans) se définissant comme “handicapé visuel”,  formateur en entreprise, militant très actif dans le milieu de la solidarité internationale, Amélie LUKUBA (24 ans), assistante sociale,  toute juste diplômée, impliquée dans le bénévolat associatif (Emmaüs Europe),  Nelly FLOQUET (22 ans),  étudiante dans le domaine de l’ audiovisuelle (documentation et production),  Mélanie BOURBONNOIS (34 ans), Chargée de développement  et d’animation du projet territorial aux Francas Midi-Pyrénées.  Suite à son séjour, elle  souhaiterait accueillir des  québécois en juin 2012 à Toulouse lors du Forum “Éduquer pour demain” pour fin d’échanges d’expériences sur les questions éducatives.

Caroline QUAZZO (34 ans), enseignante et directrice de  différents Masters, Trésorière et fondatrice du RREADD (Réseau Réciprocité Europe-Afrique pour le Développement durable) avec les anciennes et actuelles promotions d’étudiants d’un  Master « Politiques environnementales et développement durable »  dont elle est également la créatrice ; membre fondateur d’Ecomed 21 (association dont le but est de « favoriser la promotion du développement durable dans l’aire méditerranéenne via notamment les échanges de compétences entre acteurs des deux rives »). Les valeurs portées par l’Ecole d’été correspondaient en tout point à ses champs d’enseignement et d’engagement. C’est ainsi que l’intéressée a pu, lors de son  séjour,  enrichir son implication associative et  sa réflexion sur les formes alternatives de développement et de pensée.

Sans oublier quatre volontaires du service civique chez UNIS-CITÉS, Marie Céline DESBIEYS (21ans), Stéphanie LACLAU (22 ans),  Jean-Charles LANGLET (26 ans) et Brice SEKANDARI (25 ans) et leur projet  “Eco’lporteur” : une  action de sensibilisation sur le thème de l’écocitoyenneté qui se déroulera en octobre prochain à Mont de Marsan ; partis au Québec  dès le 10 août, ils ont, étant de plus formés aux gestes de premiers secours,  également, rencontré pendant deux jours,  en immersion, leurs homologues québécois de la Croix Rouge Canadienne et effectué une visite de la Coopérative de Solidarité Bras du Nord dans le cadre d’un futur projet d’insertion sociale et professionnelle piloté avec Unis-Cités Aquitaine…

Enfin,  muni d’un “pass-média”, deux responsables de “EX-PRESSION” (Media Audiovisuel de la Société Civile), Fanny PEYRIN  (26 ans) Coordonnatrice-reporter et Amele BOUHLEL, Présidente (28 ans), ont également participé à l’École d’été. Elles étaient missionnées  du 1/08 au 31/08 par leur association pour identifier,  rencontrer  et référencer des initiatives locales et solidaires  du Québec, à médiatiser et à diffuser sur la plateforme HumanREPORT.ORG  et  réaliser un film court sur l’une d’entre elle. Une préoccupation :  favoriser la visibilité  de ces initiatives et faciliter la mise en réseau des acteurs du monde Francophone en France et au Québec  en matière de Développement Durable.  

 

Nous vous invitons  à consultez le magazine en ligne de l’École d’été pour lire des comptes rendus et analyses des différentes activités et voir  en particulier les créations des participants du parcours Médias 2.0.

 

Bon à savoir

Si vous résidez en Aquitaine, sachez que l’INM a offert à  trois participants  québécois de l’École d’été 2011,  la chance de se joindre à la délégation québécoise formée par l’OFQJ pour participer,  en France, du 18 au 26 octobre prochain, à l’événement  “Les jeunes Aquitains s’engagent”  qui aura lieu à Carcans-Maubuisson ; un événement citoyen organisé par  l’Union régionale  de  la  Ligue Aquitaine de l’Enseignement, un mouvement d’éducation populaire qui intervient auprès des jeunes dans une démarche d’éducation, de loisirs et d’accès à la citoyenneté. Dans le cadre de l’événement, les jeunes Aquitains s’engagent et des membres de la délégation Québécoise proposeront un atelier “Spécial Québec” ; Son objectif principal : mettre en valeur les projets des participants de la délégation québécoise dans une perspective de partage d’expériences avec les homologues français. L’activité permettra aussi d’identifier les défis que pose l’engagement des jeunes, dans le contexte québécois et français, ainsi que des pistes de solutions créatives. Enfin, l’atelier permettra aux participants d’expérimenter de nouvelles méthodes d’animation, desquelles ils pourront s’inspirer dans leurs milieux. 

Si  vous, aussi, êtes intéressés par  “la chose publique”, si vous cherchez de voies pour concrétiser votre engagement, si pour vous “résister c’est créer” et si  à l’instar de  nombreux écrivains, il vous semble urgent  de “penser le changement et non de changer de pansement “, l’Ecole d’été  de l’INM  2012 est pour vous !

Pour en avoir un avant goût  et en savoir plus, Rendez-vous sur le site officiel INM .


L’Office Franco-Québécois  pour la Jeunesse (OFQJ)
a constitué une délégation de 15  jeunes français engagés, à des titres divers dans des domaines aussi variés que l’entrepreneuriat social, l’éducation, la démocratie,  l’environnement… afin de participer  à la huitième  édition de l’Ecole d’Été de l’Institut du Nouveau Monde (INM).

Clara Sansberro

date de création : 2011-09-30 11:31:20

Share This
X