L’Office franco-québecois pour la jeunesse (OFQJ), organisme bigouvernemental de mobilité visant à renforcer les compétences professionnelles et l’échange de savoir-faire des 18-35 ans, fête aujourd’hui ses 43 ans.

 

Pour l’histoire…

Lors d’un voyage organisé pour le général de Gaulle au Québec, à l’occasion de l’exposition universelle de Montréal en 1967, et surtout suite à l’invitation du nouveau Premier ministre Daniel Johnson, concernant l’attente des québécois à s’émanciper des anglo-saxons.

[img_assist|nid=1424|title=|desc=|link=none|align=right|width=180|height=121]

De Gaulle dit à Johnson : "pourquoi ne pas faire un office pour la jeunesse ?" souhaitant ainsi "rebâtir les ponts entre le Québec et la France".

Parmi ceux chargé d’accueillir le général se trouve Jean-Paul L’Allier jeune directeur de la Coopération au ministère des affaires culturelles, qui deviendra le premier Secrétaire général de l’OFQJ.

Le 9 février 1968, le protocole donnant officiel naissance à l’OFQJ est signé à Paris par François Misoffe et Jean-Marie Morin.

Dès lors il s’agit de transformer ces intentions en gestes concrets. Tant en France qu’au Québec, on veut que les premiers échanges débutent dès l’été 1968.

Un beau pari qui tient toujours !

L’Office franco-québecois pour la jeunesse (OFQJ), organisme bigouvernemental de mobilité visant à renforcer les compétences professionnelles et l’échange de savoir-faire des 18-35 ans, fête aujourd’hui ses 43 ans.

 

Steven-Paul Pioro

date de création : 2011-02-09 12:24:15

Share This
X