L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) est intervenu à la Conférence annuelle de valorisation des actions de l’Agence 2e2f sur le thème : La mobilité internationale : un levier contre le décrochage et l’exclusion ?

 

[img_assist|nid=1052|title=|desc=|link=none|align=right|width=180|height=129]En cohérence avec l’année européenne de lutte contre l’exclusion sociale, ce colloque rassemblait à Paris plus de 150 personnes, venues de tous les horizons de l’action éducative : personnels de l’éducation nationale, représentants d’associations, de collectivités, d’organisations à vocation éducative…

Le temps de mobilité apparaît en effet très souvent aux jeunes comme un moment privilégié, révélateur de compétences linguistiques, comportementales et professionnelles.

Dans un parcours de réussite personnelle et scolaire, la mobilité offre bien des avantages : 58% de ceux qui ont effectué un stage professionnel à l’étranger se voient immédiatement proposer un emploi et les retombées pour les jeunes les plus défavorisés sont importantes.


Les intervenants, Marie-Thérèse Geffroy, Dominique Besnard des CEMEA, Jean-Michel Schmitt, IGEN, Frédéric Lefret , Office franco-québécois pour la jeunesse, Jean Vanoye, fondation des régions européennes pour la recherche, l’éducation et la formation, ont fait valoir les atouts de la mobilité pour une réinsertion scolaire : estime de soi, confrontation à d’autres, valorisation d’éléments personnels non perçus comme tels…

Ils ont aussi souligné l’importance de la coopération et des échanges entre personnels qui permettent souvent d’apporter des solutions novatrices à des problèmes communs.

 

en savoir plus 

 

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) est intervenu à la Conférence annuelle de valorisation des actions de l’Agence 2e2f sur le thème : La mobilité internationale : un levier contre le décrochage et l’exclusion ?

 

Centre de ressources

date de création : 2010-11-23 14:51:45

Share This
X