source : InsulR – insulr.info

L’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse (OFQJ) a désormais un pied à Saint-Martin. En effet, Frédéric Lefret, Secrétaire Général de l’OFQJ en France, et Frantz Gumbs, Président de la Collectivté Territoriale de Saint-Martin ont signé vendredi 25 juin une convention qui vise à rapprocher Saint-Martin et le Québec et qui met en place des programmes de mobilités pour les jeunes de Saint-Martin.

 

[img_assist|nid=612|title=|desc=|link=none|align=right|width=180|height=126]Selon Frédéric Lefret,il s’agit de permettre à des jeunes de développer leur ‘employabilité’ et de les aider à s’insérer professionnellement sur le marché du travail. Pour ce faire, on va leur permettre de réaliser des stages en entreprise au Québec, et ce peu importe leur secteur d’activité”.

En effet, forte de plus de 40 années d’expérience, l’OFQJ développe des échanges entre le Québec et la France, territoires d’Outremer inclus.

De 18 à 35 ans, étudiants, demandeurs d’emploi et professionnels peuvent effectuer des séjours de mobilité au Québec, de quelques semaines à plusieurs mois, l’OFQJ les accompagnant dans leur projet. Et selon les statistiques, les jeunes diplômés ont un taux de retour à l’emploi de plus de 80 % quand ils reviennent sur le territoire français après un séjour de mobilité au Québec, 40 % pour les jeunes qui n’ont pas de diplômes.

Les voyages forment la jeunesse”, a déclaré M. Lefret. “Ils permettent aux jeunes de vivre dans un environnement extérieur et différent, au sein d’une culture anglo-saxonne différente de la culture latine. En outre, le Québec fait confiance aux jeunes, investit massivement dans la jeunesse et c’est pour cela que nous avons souhaité signer cette convention avec la COM de Saint-Martin et permettre à de jeunes saint-martinois de pouvoir partir au Québec.

La finalité n’est pas d’aller au Québec pour aller au Québec mais de se servir de cette mobilité pour pouvoir renforcer ses compétences professionnelles. Les Québécois sont ravis de pouvoir faire bénéficier aux jeunes de Saint-Martin du partenariat que nous allons signer aujourd’hui”, a-t-il ajouté. En outre, après la Métropole, la première destination des jeunes des Antilles françaises est le Canada, et ce aussi bien pour les études que pour l’emploi. D’ailleurs, selon Frantz Gumbs, “le Canada, c’est le ‘rêve américain’ des Antillais. Le Québec en particulier”.

 

Il a ajouté qu’il comptait sur l’OFQJ et sur la Commission de la culture, de la jeunesse et des sports pour une mise en œuvre efficace de ce dispositif qui est de nature – même si le nombre des concernés est faible – à créer un effet d’aubaine pour que les jeunes soient motivés à trouver des opportunités ici ou ailleurs. “Nous sommes donc heureux de cette signature de convention”, a-t-il conclu.

 

source : InsulR – insulr.info

L’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse (OFQJ) a désormais un pied à Saint-Martin. En effet, Frédéric Lefret, Secrétaire Général de l’OFQJ en France, et Frantz Gumbs, Président de la Collectivté Territoriale de Saint-Martin ont signé vendredi 25 juin une convention qui vise à rapprocher Saint-Martin et le Québec et qui met en place des programmes de mobilités pour les jeunes de Saint-Martin.

 

Centre de ressources

date de création : 2010-07-02 12:44:42

Share This
X