L’Office franco-québécois pour la jeunesse tient à ce que les volontaires en Service civique au Canada francophone qui bénéficient de notre soutien réalisent un bilan en fin de mission afin de garder une trace de leur expérience, mettre des mots sur des réalisations et des apprentissages, dont certains vont compter pour eux durablement.

[img_assist|nid=8764|title=|desc=|link=none|align=left|width=509|height=252]

 

 

 

 

 

 

 

Voici ci-dessous les témoignages de deux jeunes volontaires ayant bénéficié de l’accompagnement de l’OFQJ pour leur mission en Service civique :

Anne-Sophie, jeune ambassadrice de la francophonie au FJAFA 2016 au titre de la formation civique & citoyenne alors qu’elle était en mission auprès de la Société acadienne d’Ile-du-Prince-Edouard Saint-Thomas d’Aquin (SSTA) : « Jeune Française passionnée par la langue de Molière et travaillant dans l’éducation en français, j’étais venue chercher des outils au FJAFA pour m’ancrer davantage dans la francophonie de ce nouveau continent. Et c’est bien plus que cela que j’ai trouvé : grâce à des conférences, des ateliers, des débats variés sur les thèmes du leadership, de l’engagement, de l’identité, j’ai vécu une expérience qui me marquera à jamais. Je suis désormais encore plus animée par l’envie de m’engager toujours plus dans la promotion du fait francophone au Canada, et d’inviter d’autres jeunes à promouvoir la vitalité du français. » 

Inès*, qui est rentrée de mission à la Fédération acadienne de Nouvelle-Ecosse (FANE) : « Un mois avant la fin de ma mission en Service civique, j’ai trouvé un travail au Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse à Halifax. Pour l’instant ça se passe bien. C’est un poste qui va être significatif sur mon CV à mon retour en France, et un job bien payé. C’est étonnant qu’au premier CV envoyé au Canada, j’obtienne un entretien et décroche le poste, alors que pendant ce temps en France, c’est moins facile. L’OFQJ fait un travail formidable : on est tellement nombreux chaque année à trouver du travail et à vouloir rester un peu plus ! »

(*) Prénom modifié.

 

En savoir + :

L’Office franco-québécois pour la jeunesse tient à ce que les volontaires en Service civique au Canada francophone qui bénéficient de notre soutien réalisent un bilan en fin de mission afin de garder une trace de leur expérience, mettre des mots sur des réalisations et des apprentissages, dont certains vont compter pour eux durablement.

[img_assist|nid=8764|title=|desc=|link=none|align=left|width=509|height=252]

 

Théo Labi

date de création : 2016-08-23 16:30:10

Share This
X