L’OFQJ a soutenu la participation de trois Françaises au concours Ma thèse en 180 secondes organisé par l’Association pour le savoir (Acfas) dont la finale internationale s’est déroulée pour la première fois à Montréal, le 25 septembre 2014. Deux de nos candidates font partie des premiers prix. Félicitations!

Fondée en 1923, l’Association francophone pour le savoir (Acfas) est un organisme à but non lucratif contribuant à l’avancement des sciences au Québec et dans la Francophonie canadienne. Elle a pour mission de promouvoir le développement de la recherche et de la culture scientifique, en contribuant à la diffusion et à la valorisation des connaissances et des méthodes scientifiques, en vue d’améliorer la qualité de la vie en société.

Dans cette perspective, Acfas organise le concours Ma thèse en 180 secondes.  Celui-ci est le premier du genre en langue française. Il permet à des étudiants de présenter leur sujet de recherche, en français et en termes simples, à un auditoire novice et diversifié.

 

Le concours

 

Le concours offre une occasion unique aux étudiants chercheurs de parfaire leurs aptitudes en communication, tout en leur donnant la possibilité de diffuser leur recherche dans l’espace public.  En effet, chaque candidat(e) doit présenter, en trois minutes, son sujet de recherche de doctorat et expliquer comment il mène le projet. Son exposé est filmé et diffusé ensuite sur internet.

Le concours se déroule en deux temps. L’étudiant chercheur s’inscrit au nom de son université au niveau national puis s’il obtient un des trois prix du jury, représente son pays et participe au niveau international.

 

La finale internationale, animée par Jean-René Dufort, animateur à ICI Radio-Canada, a réunit douze étudiants belges, français, marocains et québécois, récompensés par le jury à l’occasion des finales nationales organisées au printemps dernier sur chaque territoire.

Parmi les trois participantes soutenues par l’OFQJ, deux d’entre elles ont remporté les deux premiers prix lors de la finale internationale 2014 qui a eu lieu à Montréal le 25 septembre 2014.

 

Les candidats 

 

Noémie Mermet (Université d’Auvergne) – 1er prix

Sujet de thèse : implication des récepteurs 5-HT2A dans la modulation des interneurones PKCγ dans un contexte d’allodynie

Marie-Charlotte Morin (Université de Strasbourg) – 2e prix

Sujet de thèse : rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la reprogrammation cellulaire directe in vivo chez C.elegans

 

Chrystelle Armata (Université Jean Moulin III/Université de Lyon) – Finaliste

Sujet de thèse : la loyauté probatoire à l’épreuve des nouvelles technologies

 

En savoir plus

L’OFQJ a soutenu la participation de trois Françaises au concours Ma thèse en 180 secondes organisé par l’Association pour le savoir (Acfas) dont la finale internationale s’est déroulée pour la première fois à Montréal, le 25 septembre 2014. Deux de nos candidates font partie des premiers prix. Félicitations!

Blandine Damien

date de création : 2014-10-08 12:50:31

Share This
X